CDLII.

On a davantage de lecteurs lorsqu’on fait rire. Sourire, on en a déjà moins. Si l’on est sérieux, on entre dans une troisième catégorie, celle des pas l’ temps de lire. Avant de commencer cette énième chronique, je pensais amuser. Je ruminais des blagues à propos de la mairie et du changement de nom du fameux Salon Louis XVI. Facile. Comme on dit, j’aurais mis les rieurs de mon côté. Mais voilà, je n’ai pas envi de rire. Enfin, plus beaucoup.

Parfois, la bêtise vous coupe bras et jambes. On renonce devant. De débaptiser ledit Salon et le renommer République, dépasse le sens commun. Faut-il rappeler (oui, il le faut) que si le Salon Louis XVI se nomme ainsi, c’est pour sa décoration et de son ameublement. Depuis quand au fait ? Aucune idée. Plutôt récent, il me semble. Lorsque j’étais jeune (moins vieux) on ne parlait pas de Salon Louis XVI. Ni de Salle des Mariages, du reste. Heureuse époque que celle où on ne donnait aucun nom à ce qui n’en a nul besoin.

La bêtise municipale (car hélas) est contagieuse. Ne voilà-t-il pas, qu’à l’occasion du futur mariage gay (autre perte de temps) certains et certaines revendiquent de convoler dans la Salle des Mariages et du Pacs. Allez donc ! A quand, dans les toilettes publiques, une troisième porte ? Propos d’un vieil homme dépassé sans doute. Mais résister, c’est parfois (souvent) la seule chose qui reste. Résister à quoi ? A être solennel.

Adopter un ton mélancolique ne sied pas. On entre là dans les subtilités que notre temps réprouve. Esquisse, vitesse, et résultat immédiat. Exemple, comment savoir depuis quand le Salon Louis XVI porte ce numéro. Aux archives municipales, ils doivent le savoir. Il faudrait y aller, leur demander, ou chercher. Cela prendra combien de temps ? Et puis quoi, au final, après tout ?

Ce qui domine à Rouen, toutes heures et tous lieux, se nomme l’Aquoibonisme ! Les questions ou problèmes se traitent selon l’urgence, l’état des lieux ou avec le secret espoir de gagner. Au principal, gagner du temps. Celui de passer à autre chose. Répondre ici, répondre ailleurs. Pas celui d’agir. Ils ont réponse à tout me disait l’autre soir le patron de restaurant. Il parlait du commerce. Du sien et des autres. Il aurait pu parler circulation, propreté, environnement, et autres sujets intéressant l’habitant. Ou le citoyen.

Refrain connu. Mon restaurateur (façon de dire) a tout compris. Et, pour autant, n’a rien compris. Au lieu de s’occuper des problèmes de la ville, il ferait mieux d’affiner sa tête de veau sauce gribiche. Ce serait déjà ça. L’accessoire suivra (l’addition, par exemple).

Allez, une blague avant de vous quitter. Savez-vous la rumeur qui coure dans les couloirs de la mairie ? Tous les employés portant des prénoms d’Ancien Régime vont être placardisés. Non seulement les employés, mais aussi les élus. Lundi, les huissiers changeront les plaques de portes : Germinal Robert, Floréal Rambaud, Messidor Jeandet-Mengual, etc. Il paraît que l’opposition s’étrangle ! Ah, ça, c’est tout la Droite !

5 Réponses à “CDLII.”


  • Camelote (du Roi)

    C’était un 21 janvier.

  • François Henriot

    Bien vu…

  • Bêtise incommensurable !

  • Alain Terrieur

    Mon pauvre Pépé (c’est un acronyme, non pas une familiarité), voilà que vos tristounettes complaintes sur le mode « c’était mieux avant » aimantent maintenant toutes les raclures les plus réactionnaires, néo-monarchistes ou post-pétainistes, on ne sait plus bien ; tel ce marin dont on regrette que sa mère ne l’ait pas noyé à la naissance. Car la lecture des vomissures aigres que nous propose son lien nous informe sur son état mental larvaire. Quelle souffrance ce doit être pour cet individu et ses compères qui découvrent que la France est coupée en deux. Ciel ! La lutte des classes ! Tudieu, envoyez les croissants à la populace…
    Ah, Phélix, il faut cesser d’être nostalgique de la nostalgie, ou alors il faudra assumer tous vos nouveaux amis.
    Que le cul leur pèle.

Laisser un Commentaire




RESSOURCES DOCUMENTAIRES |
dracus |
medievaltrip |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | childrenofsatan2
| LOTFI - Un rebeu parmi tant...
| VA OU TON COEUR TE PORTE......