CCCLXXXVI.

Ce jeudi 26 avril, Molineux me traine à l’inauguration, réelle ou supposée, du Musée de la Céramique. La fête, pluvieuse, se déroule dans l’actuel Hôtel d’Hocqueville, appelé dans mon jeune temps Hôtel de Bellegarde. Presque moins de monde que de parapluies. L’assistance guigne les personnalités, l’ouverture des portes, et le camion du traiteur Cirette. Pourquoi est-on là ? Les discours, la porcelaine, les macarons ? Un peu des trois, sans aucun doute.

Si l’on souhaite la forte averse qui nous débarrasserait des premiers et ferait accéder à la seconde, la même nous priverait des troisièmes. S’y mêle un brin de jalousie et pas mal de préséances. C’est là, sur le motif, qu’on reconnaît les meilleurs d’entre nous, ceux qui sauront profiter du triangle (discours, porcelaine, macarons) en ayant l’air d’y être prioritaire et d’en être en même temps blasés. Cet art est difficile, ne comptez-pas sur moi pour vous y initier.

Les discours s’éternisant, les conversations s’animent par petits groupes. Culture, vacances, météo, santé, politique ? X*** m’aborde et me demande si, comme lui, je redoute la victoire du Hongrois. Il frémit et se lamente : A ton avis, va-t-il repasser ? Mon assurance sereine parvient à le calmer. Son cher Hollandais sera le premier et l’unique à l’arrivée. A deux pas, un autre invité, égal soutien municipal, se félicite des chiffres locaux : On s’en tire bien, tu trouves ? L’ayant connu autrefois trotskyste, je douche son enthousiasme : Oui, et comme le scandait dimanche dernier la Bretonne : ce n’est qu’un début, continuons le combat ! Son nez se tord ou s’allonge, au choix. Il est temps d’admirer les faïences.

Ladite rénovation consiste surtout en un rafraîchissement (pas du luxe) des lieux et à deux mises en scène peu convaincantes. Imposants rideaux, jolies nappes, belle verrerie… on frise le catalogue des Chambre d’hôtes d’exception. Pas de doute, il faut impressionner les Japonais. Molineux trouve que j’exagère. Oui, comme la porcelaine, c’est ma marque de fabrique. Lui n’a d’yeux que pour la jeune conservatrice. Grande et gracile, elle arpente les salles d’un pas conquérant. A son passage, les boiseries résonnent de sa voix dynamique. Elle a le chic parler de sa jeunesse, glosant sur la porcelaine de LimogeuuuH… la faïence de NevereuuuH…

Lors des discours, on nous a vanté un buffet normand acquis par je ne sais quelle société de bienfaisance culturelle locale. Il faut, parait-il, l’admirer. Une fois devant, Molineux et moi restons dubitatifs. Rien à en dire sinon que c’est un meuble lourdingue, trop grand pour l’emplacement qu’il occupe. A tout prendre, on en trouverait trente (mettons quinze) chez toutes les veuves de trésorier payeur général du quartier Saint-André.

Nous récupérons nos parapluies au vestiaire et sortons. Il ne pleut plus. Dans la cour, buffet pour buffet, celui de Cirette semble avoir fait recette. Les sombres et discrets serveurs remballent. Sur le pavé, quelques notabilités s’attardent. Preuve de notre loyalisme, nous saluons avec chaleur Madame le Maire et Madame la Sénatrice. Que voulez-vous : on est Rouennais ou on ne l’est pas !

5 Réponses à “CCCLXXXVI.”


  • Y a pas que les Japonais pour aimer la céramique ! Les russes l’adorent. Enfin ceux que je connais. Mais vous, vous n’aimez pas grand’chose, ces derniers temps ! Sauf nous faire sourire, et ça, c’est « sympa » et « mignon » comme tout de votre part.

  • Comment pourrai-je vous contacter Félix Phellion, autrement que sur ce blog? J’aurai besoin de votre mémoire! Vaste demande! http://www.lillerecherches.com
    En attendant je l’espère votre courrier, bien amicalement.
    Patrick (helou.patrick@gmail.com)

  • Un énième billet inaugural qu’on avalera en se demandant si l’on est pas tombé dans les archives de ce blog tant l’impression de déjà lu nous prend dès les premières lignes.

  • Le Colonel

    Eh bien moi, je me régale. Et toc !

  • Clopine Trouillefou

    J’aurais mis un pluriel à « s’y mêlENT jalousie ET préséances. M’enfin, je dis ça je dis rien.

Laisser un Commentaire




RESSOURCES DOCUMENTAIRES |
dracus |
medievaltrip |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | childrenofsatan2
| LOTFI - Un rebeu parmi tant...
| VA OU TON COEUR TE PORTE......