CCXCV.

Une rumeur, encore. Il paraîtrait (conditionnel de rigueur) que le futur Palais des Sports (crayonné par Dominique Perrault), sis au fond de ville, au delà du petit pont qui enjambe la rivière Luciline, donne du souci aux décideurs locaux. Entreprise aussi nécessaire que dispendieuse, on attend son ouverture pour l’année prochaine. Ou après. Seulement voilà, il paraîtrait (conditionnel toujours) que Perrault Dominique a mélangé ses crayons : il y a de la malfaçon dans l’air.

Oh, pas grand-chose, un lavabo trop haut dans les toilettes des hommes et, plus bête, trois centimètres de moins dans l’une des issues de secours de la porte Sud-Sud-Est. Vous pensez que le capitaine des pompiers, individu à vieilles rancœurs, s’est saisi de l’occasion. Il se murmure que ce gradé a un neveu dont le beau-père est pour quelque chose dans l’organisation des 24 Heures Motonautiques… Bref, vengeance de gagne-petit pour qui les prétendues malfaçons perraultaises ne sont que prétexte.

Il n’empêche : pas de permis d’ouverture, pas d’ouverture. Et les sportifs resteront où ils sont (où ne sont pas). Du coup, que faire du Palais ? Du côté de la Municipalité, on ne s’est pas forcé. Tout de suite, direction les présidents du Conseil général et de la Crea. Vous m’avez sorti d’affaire pour la Médiathèque Ricciotti, rebelote pour le Palais Perrault.

Comme à son habitude, Laurent Fabius n’avait pas trop d’idées. Il a téléphoné à Didier Marie. Ah, s’il ne l’avait pas pour lui sauver la mise ! Toujours est-il que ce dernier a fait le tour de la question et en trois coups de cuiller à pot (façon de dire) a trouvé la solution. Difficile de se mettre à dos les pompiers, passons outre. Plus de Palais des Sports, tant pis. A la place… A la place… Mais bon sang, oui, pourquoi pas ?

Donc en 2012, ouvrira en lieu et place du défunt ex-futur Palais des Sports, un « espace muséal de divertissement » (on avait ajouté culturel, mais ça faisait long). Donc pour faire court, le bâtiment, relooké, accueillera les collections du Musée Jeanne d’Arc du Vieux-Marché. Hein, ça, c’est trouvé ! Comme on a dit dans les bureaux respectifs : ça vous la coupe !

Nommé Palais Johannique, on y retrouvera le fameux musée de cire, un diaporama 3 D retraçant la vie de l’héroïne, un labyrinthe gothique, un restaurant médiéval, une boutique de souvenirs, une carterie, une salle de conférence, etc. Certains préconisent d’y adjoindre un parcours accro-branches et mur d’escalade, façon prise d’Orléans. Pourquoi pas ?

Une chose a divisé : l’aspect religieux. Y aura-t-il une chapelle ? Valérie Fourneyron était favorable ; Laurent Fabius plutôt réticent. On a coupé la poire en deux : c’est l’église du Vieux-Marché qui déménagera. A la place, le grand poisson vert servira de kiosque pour la vente des billets du futur Festival Impressionniste.

Voilà. Encore quelques ajustements et la nouvelle sera annoncée vers juin ou juillet. Inauguration prévue en mai 2014, juste après les élections présidentielles… et devinez par qui ? Bon sang, oui, pourquoi pas ?

1 Réponse à “CCXCV.”


  • Des morceaux de la Vraie Kulture en lieu et place de la culture physique, et vous trouvez encore à redire !

Laisser un Commentaire




RESSOURCES DOCUMENTAIRES |
dracus |
medievaltrip |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | childrenofsatan2
| LOTFI - Un rebeu parmi tant...
| VA OU TON COEUR TE PORTE......