CCLXV.

Je ne suis pas électeur dans le quatrième canton. Je le regrette. L’eussé-je été (style noble) j’aurais voté Frédéric Quillet. En l’occurrence, il s’agit d’élections cantonales. Partielles, comme toutes cantonales.

Qu’est-ce qu’un élu du canton ? C’est un conseiller général. Quelqu’un qui siège au Département. Autrement dit, un particulier (genre neutre) qui, en politique, a peu d’envergure. Il siège et vote. Reçoit du courrier, lit des dossiers, inaugure beaucoup, salue les porte-drapeaux, trinque avec les anciens, embrasse des reines et ingurgite les galettes de rois. Parfois trop.

L’électeur moyen le sait : un conseiller général ne s’ennuie jamais. D’où une certaine sympathie, sinon une franche indifférence. Qui connaît l’élu de son canton ? Personne. D’où le succès mitigé des élections. Au soir du scrutin, le pointage des voix est vite fait.

N’empêche, il en faut. Quoi ? Des élections, des électeurs et des conseillers généraux (du moins jusqu’en mars 2014, après on verra). Donc, dans le quatrième canton, on se présente. Des gens qu’on connaît, un peu ou pas beaucoup. Pour la plupart, des professionnels de la politique, des gens qui s’y collent. Qui en profitent pour s’y coller. Il en faut.

Qui connaît l’élu cantonnier ? Personne. Qui connaît Frédéric Quillet ? Encore moins. Pour la politique locale, il en est un professionnel. Toujours candidat, jamais élu. Voilà de la détermination, d’aucun dirait de l’aveuglement. Bref, une fois encore, il se présente. Aujourd’hui sous l’étiquette sans étiquette. Vrai que l’homme n’est pas avare des appartenances et des adhésions. On l’a, paraît-il, vu chez les Socialistes, chez les Verts, au Modem, chez les Trotskystes (néo ou vétéro), chez les amateurs de pizzas, au comité des usagers de la Poméranie… Il a tout de l’homme de gauche. L’a toujours été et le sera toujours. Après on verra. 

Donc, si j’étais électeur du quatrième, je voterai pour. Pour son indépendance, sa détermination, son opiniâtreté. Pour son irréalisme, sa prétention, son imprudence. Pour tout ce qui fait qu’il sera ni élu, ni battu. Au sens strict, la candidature de Frédéric Quillet (devenu à la faveur de ses dérives politiques Fred Quillet) n’en est pas une. C’est de la mauvaise humeur. Comme moi, Freddy est né fâché. Jamais de bon poil. Toujours son sale caractère. Il en veut au monde entier. C’est réciproque.

Au lendemain des élections, il comptera ses cinquante-quatre bulletins et sera satisfait du résultat. Pour le report, laissant ses électeurs libres de leur choix, il ne donnera pas de consignes de vote. Puis passera à autre chose. A d’autres combats. Pour lui, le passé est mort, le présent inexistant, seul importe l’avenir. De nos jours, c’est ce qu’on appelle la force d’un caractère.

N’ai-je rien oublié ? Si, le souvenir d’une vieille chanson de Jacques Brel, intitulée La Chanson Jacky. S’y reporter et conclure. J’ajoute que je ne connais Frédéric Quillet ni des lèvres, ni des dents. A peine de vue. Mais, on l’aura compris, cette chronique n’a d’autre but que d’associer son nom à celui de Jacques Brel. A Rouen en janvier 2011, avouez que…

2 Réponses à “CCLXV.”


  • Quillet, c’est mignon comme nom… C’est aussi le nom d’un dictionnaire, je crois, et un dictionnaire, ça peut toujours servir, hein Monsieur Félix ? Très belle année à vous !

  • Bonsoir,

    Pour quelqu’un qui ne me connait point, vous avez eu du nez en associant « jacky » à moi. C’était le prénom de mon père….C’est bizarre mais je ne crois pas aux coïncidences…..

    Merci pour votre billet. Je m’y retrouve un peu, surtout lorsque vous évoquez la consigne de vote.

    En outre, j’espère faire plus de 54 voix. Certains en prédisent 15…
    nous verrons bien….

    Ah, au fait, je ne suis jamais allé au MOdem…..Pour le reste, j’ai effectivement « roulé » ma bosse dans des partis politiques. Certains s’en moquent d’ailleur peu importe.

    Merci pour ce billet et votre intention de vote. Je vous préviens, si je passe les 54 vois, je vous offre une pizza 9 fromages….

Laisser un Commentaire




RESSOURCES DOCUMENTAIRES |
dracus |
medievaltrip |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | childrenofsatan2
| LOTFI - Un rebeu parmi tant...
| VA OU TON COEUR TE PORTE......